Dans ce blog, je vais tout vous dire sur les monts Andringitra qui se trouvent dans la réserve de Tsaranoro. Quels types de randonnées vous pouvez y faire, où dormir et comment s’y rendre. Je vous donne également quelques informations sur la façon de visiter le parc national des Andringitra à Madagascar.

Beaucoup de gens qui parlent du parc national de l’Andringitra veulent en fait parler des montagnes de l’Andringitra dans la réserve de Tsaranoro, une région située juste à l’extérieur du parc national de l’Andringitra. Et ce n’est pas la même chose que le Parc National !

Confusion : sommes-nous dans le Parc National de l’Andringitra ou pas ?

Plusieurs personnes nous avaient déjà dit que le Parc National de l’Andringitra était l’un des plus beaux endroits de Madagascar. En raison de l’altitude et des nombreuses montagnes qui s’y trouvent, le parc ressemble aux Alpes suisses. Nous décidons donc, après notre visite du parc national d’Isalo, de poursuivre notre voyage en voiture vers ce parc.

Environ quatre heures plus tard, nous arrivons au bureau des guides où ces derniers nous expliquent quelles randonnées nous pouvons faire ici. Nous sommes confus car cela ne semble pas être l’entrée du parc national d’Andringitra.

Où est le bureau officiel du parc où nous devons payer un droit d’entrée et pourquoi n’y a-t-il pas de panneau indiquant que nous sommes sur le point d’entrer dans le parc national ? Lorsque nous rencontrons quelques autres randonneurs, ils nous disent qu’ils étaient également confus le premier jour, mais que nous ne sommes PAS dans le parc national d’Andringitra !

Montagnes Andringitra dans la réserve de Tsaranoro

Il s’avère que la région que presque tout le monde appelle le parc national d’Andringitra se trouve juste à l’extérieur du parc national. En réalité, nous sommes ici dans la réserve de Tsaranoro, dans une vallée appelée la vallée de Tsaranoro où se trouve une partie des magnifiques montagnes d’Andringitra.

D’ici, vous pouvez vous rendre à l’entrée du parc national Andringitra, mais la plupart des gens restent dans cette réserve parce qu’on peut y faire des randonnées tout aussi agréables, sans avoir à payer l’entrée du parc.

Bon, c’est assez confus : nous ne sommes pas dans le parc national Andringitra, mais nous sommes entourés par les montagnes Andringitra et tout le monde appelle cela le parc national Andringitra. Donc, si vous voyez les Montagnes Andringitra quelque part, il y a de grandes chances que ce soit en fait la Réserve Tsaranoro et non le Parc National Andringitra.

Nous finissons par passer trois jours merveilleux dans la vallée de Tsaranoro. Pour éviter toute confusion à l’avenir, nous vous disons tout sur les randonnées que vous pouvez faire dans les monts Andringirtra dans la réserve de Tsaranoro dans ce blog.

Nous vous dirons également où dormir et comment atteindre la réserve de Tsaranoro. En dessous, vous trouverez plus d’informations sur le parc national d’Andringitra et la randonnée la plus importante : la randonnée de plusieurs jours vers le Pic Boby.

Activités dans les montagnes de l’Andringitra

La vallée du Tsaranoro est entourée d’une immense chaîne de montagnes, les monts Andringitra. Cette région est connue pour ses belles et difficiles randonnées.

Il y a de nombreuses pistes et sentiers de randonnée que vous pouvez faire dans cette partie de Madagascar. Nous faisons à la fois le Grand Tour et les randonnées du Caméléon, les deux valent vraiment la peine !

Veuillez noter que vous ne payez ici que 10 000 AR par personne (Association des villageois). De plus, vous n’avez pas à payer de droit d’entrée pour visiter la réserve de Tsaranoro.

Randonnée du célèbre Grand Tour | 7-8 heures

Niveau : Très difficile (parties raides où vous montez et descendez à l’aide de cordes). Par mauvais temps, il est trop dangereux de faire cette randonnée !

Prix : 100,000 AR par groupe (max 4 personnes par groupe).

J’ai l’habitude de me sous-estimer et une randonnée est souvent beaucoup plus facile que je ne le pensais. Eh bien, ce n’est absolument pas le cas avec le Grand Tour !

Les deux premières heures et demie, nous montons par un chemin escarpé. Je suis essoufflée la plupart du temps. Une fois en haut, je pense avoir couvert la partie la plus difficile, oh là là, je me trompais ! Après environ une heure de marche sur un terrain relativement plat, nous arrivons à nouveau sur une surface rocheuse abrupte.

Le guide nous a dit que nous devions marcher un peu avec une corde. Cependant, ce qu’il n’a pas dit, c’est qu’il s’agit d’une partie escarpée de la montagne qui fait presque cent mètres de long. Les genoux tremblants, je me relève un peu plus tard, devant faire tout mon possible pour ne pas pleurer de tension et de peur. Nous grimpons encore un peu et faisons notre pause déjeuner au sommet. Quelle vue !

Huit heures de randonnée

Le prochain rocher que nous devons escalader surgit après cinq autres minutes de randonnée : à nouveau 50 mètres de haut avec des cordes. Une fois au sommet, je vois le chemin qui mène en bas : il passe par la crête de la montagne, raide et pointue !

Je suis en sueur et, cette fois, je n’arrive pas à contrôler mes larmes. Notre guide s’en aperçoit et me tient par la main les 500 prochains mètres raides et m’aide à descendre avec la corde. Après cette décharge d’adrénaline, il faut encore une heure et demie de descente.

Huit heures après le départ, nous sommes de nouveau en bas. Je suis sale, fatigué et encore un peu secoué. Maintenant, un mois plus tard, je peux mettre cette randonnée en perspective, c’était un chemin de randonnée magnifique mais difficile. Si vous n’avez pas d’expérience en escalade ou si vous n’aimez pas les hauteurs, ce n’est pas un sentier pour vous. Cependant, si vous recherchez un défi physique ou si vous aimez l’aventure, alors cette randonnée vaut vraiment le coup !

Randonnée sur la piste des caméléons | 4-5 heures

Niveau : Moyen

Prix : 70 000 AR par groupe (max 4 personnes par groupe)

Cette randonnée est beaucoup plus facile que le Grand tour. En vous tenant au pied de la montagne, vous voyez déjà le sommet de 1540 mètres qui, comme son nom l’indique, ressemble à un caméléon. Cela semble assez haut, mais comme vous vous élevez très progressivement, ce n’est pas trop grave en réalité.

Vous commencez par une petite randonnée détendue à travers la forêt sacrée. Ensuite, vous vous élevez progressivement. Au total, vous vous élevez de 600 mètres, jusqu’à ce que vous soyez sur la « queue » du caméléon. De là, vous avez une vue magnifique sur la vallée. La descente est relativement facile et passe par de petits villages. Ce chemin de randonnée nous a pris 4 heures.

Randonnée de la forêt sacrée et du village | 3-4 heures

Niveau : facile

Prix : 50 000 AR

Cette randonnée détendue traverse la forêt sacrée, où vous passez devant la piscine naturelle et diverses tombes avec des ossements. Puis vous passez devant plusieurs petits villages. Vous passez devant l’école et le petit hôpital.

En cours de route, votre guide vous parle de la vie du village et des différents fady (tabous culturels) auxquels les gens croient. Cette randonnée est facile et parfaite pour les familles avec enfants.

Parapente et escalade

Outre la randonnée, vous pouvez également faire du parapente et escalader les parois rocheuses abruptes de la réserve de Tsararnoro.

Hôtels dans la réserve de Tsaranoro !

Il y a trois hébergements et hôtels différents dans la Réserve de Tsaranoro, ils sont tous situés autour du village d’Andonaka.

Camp Catta

Dans ce camping, vous pouvez camper avec votre propre tente, louer une tente pré-équipée ou séjourner dans un cottage simple ou plus luxueux. Il y a une piscine naturelle et un restaurant. Pas de WiFi ! Prix à partir de 50,000AR par nuit (tente de luxe) ou 8,000AR avec votre propre tente. Idéal pour les routards, les familles et les couples.

Tsara Camp

Cet hôtel/camp se trouve à proximité du Camp Catta. Il y a un total de 15 grandes tentes qui sont entourées par les hautes montagnes de l’Andringitra. Les environs sont magnifiques. Prix à partir de 40 € par nuit (2 personnes).

Tsarasoa Lodge

Ce lodge est assez récent et se trouve dans un cadre magnifique. Vous pouvez y camper avec votre propre tente, louer une tente ou séjourner dans un bungalow. Prix à partir de 20.000 AR avec votre propre tente et 40.000 AR pour une simple tente pré-équipée (2 personnes).

Où manger dans la Réserve de Tsaranoro ?

La nourriture est un peu un défi. Vous pouvez manger au Camp Catta. Un dîner de trois plats coûte 45 000 AR ou 10 €. Même si ce n’est pas clairement indiqué, vous pouvez aussi commander les plats séparément. Pour ce prix, vous vous attendez à obtenir une nourriture délicieuse à Madagascar mais nous avons trouvé cela plutôt décevant.

Nous avons donc essayé la plupart des soirs de rassembler nos déjeuners et dîners dans le café/magasin local d’Andonaka, en face du bureau des guides. Ils y vendent des sardines, parfois une baguette et des légumes en conserve. C’est beaucoup moins cher et encore plus savoureux que de manger au camp Catta.

On y vend aussi du Misou, un plat local qui ressemble à du riz frit. Au camp Tsara, vous ne pouvez manger que si vous y séjournez également.

Conseil : vous séjournez plusieurs jours dans les environs du parc national d’Andrangitra / de la réserve de Tsaranoro ? Dans ce cas, apportez votre propre nourriture.

Comment se rendre à la réserve de Tsaranoro ?

De l’Isalo à la Réserve de Tsaranoro

Depuis Isalo, il faut compter trois heures de route par la RN7 jusqu’au village d’Antanambao.

Dans le village d’Antanambao, vous voyez sur la droite une petite bifurcation de la route avec un panneau à côté qui indique le Parc National d’Andringitra. Vous prenez cette sortie, après quoi vous arrivez en moins d’une heure dans le petit village d’Andonaka. Juste au début du village, vous trouverez le bureau des guides et les hébergements.

Note : lorsque vous conduisez de la RN7 à la réserve de Tsaranoro, vous passerez deux fois devant un point de  » péage « . Le premier point est un tronc d’arbre au-dessus de la route, juste avant d’atteindre un barrage. Les gens demandent ici 10 000 AR, mais le prix officiel n’est que de 2 000 AR par voiture, alors indiquez que vous savez que 10 000 AR, c’est trop. Ensuite, lorsque vous entrez dans le village, ils demandent un autre péage, cette fois-ci 10 000 Ar par personne pour la VOI (Association des villageois).

D’Ambalavao / Fianarantsoa à la réserve de Tsaranoro

D’Ambalavao, vous roulez vers le sud par la RN 7 en une demi-heure jusqu’à Antanambao. De Fianarantsoa, il faut presque deux heures pour arriver à Antanambao. Ensuite, vous continuez votre chemin.

Le parc national d’Andringitra

Il y a plusieurs randonnées à faire dans le parc national de l’Andringitra, mais la plus célèbre est l’ascension du Pic Boby, la troisième plus haute montagne de Madagascar. L’entrée dans le Parc National de l’Andringitra coûte 45 000 AR par personne.

Pic Boby | 3- 5 jours

Niveau : Moyen

Prix : selon l’organisation du voyage +/- 250 € par personne

Le Pic Boby est la troisième plus haute montagne de Madagascar. Du sommet, vous avez une belle vue sur le parc national d’Andringitra (s’il n’y a pas trop de brouillard).

En moyenne, il faut trois jours pour gravir la montagne et vous campez deux nuits dans le parc national. Comme cette randonnée n’est pas un circuit et que votre point de départ est donc différent de votre destination finale, il est plus facile de la réserver auprès d’une organisation de voyage de Fianarantsoa ou Ambalavao. Le transport, les guides, l’hébergement, le matériel, la nourriture et les porteurs sont inclus dans le prix.

Autres randonnées dans le parc national d’Andringitra

En plus du Pic Boby, il existe un certain nombre d’autres randonnées que vous pouvez faire ici. Par exemple, vous avez la randonnée Asaramanitra de 6 km, la randonnée Diavolana de deux jours, la randonnée Isahavato de deux jours et la randonnée Imaitso de 14 km.

Comment se rendre au parc national d’Andringitra ?

Il y a deux routes que vous pouvez emprunter pour atteindre le véritable parc national Andringitra. La première est l’entrée Morarano, que vous atteignez depuis la réserve de Tsaranoro. Cette entrée est plus facile à atteindre si vous êtes déjà dans la réserve de Tsaranoro ou si vous venez du sud. Une voiture 4×4 est indispensable pour les deux itinéraires.

La deuxième entrée est l’entrée Namoly, qui est la plus facile à atteindre si vous venez du nord et ne prévoyez pas de visiter la réserve de Tsaranoro.

Parc national d’Andringitra – Entrée Morarano depuis la réserve de Tsaranoro

Depuis le village d’Andonaka, où se trouvent la plupart des hébergements dans la réserve de Tsaranoro, ne tournez pas à droite au bureau des guides pour entrer dans le village, mais continuez tout droit. Après environ 10 minutes, vous arriverez à l’entrée du parc au milieu du village de Morano.

Parc national d’Andringitra – Entrée de Namoly

Après avoir traversé le village d’Ambalavao par la RN7 en direction du sud, prenez la sortie à gauche juste avant l’arrêt de bus. Vous continuez alors pendant 43 kilomètres, soit environ 2 heures, sur un chemin non pavé jusqu’à ce que vous atteigniez le village de Namoly.

Articles Similaires