Après quelques jours d’aventure à Jinja, nous avons récupéré notre voiture de location et nous avons commencé un road trip de dix-huit jours à travers l’Ouganda et le Rwanda ! Notre première destination ? Le lac Bunyonyi, dans le sud de l’Ouganda.

Ouganda, lac Bunyonyi : le plus beau lac que j’ai jamais vu.

Notre séjour au lac Bunyonyi est merveilleux. Cuisiner sur un réchaud de camping, dormir dans une tente et profiter du magnifique lac : J’adore le camping ! Nous faisons une petite excursion en canoë en visitant plusieurs îles et en plus nous y allons doucement. Comme il y a un peu de brume tous les jours et que le lac est entouré de collines vertes, l’environnement ne ressemble pas du tout à l’Afrique. Il a même parfois quelque chose d’extraterrestre, avec les dizaines d’îles et un vaste horizon plein de collines.

Après deux jours tranquilles, nous faisons nos valises et partons pour Kigali, la capitale du Rwanda.

Rwanda, Kigali : le centre de commémoration du génocide

Le Rwanda est un pays particulier. Il y a 27 ans, une horrible guerre civile s’y est déroulée et a conduit à un génocide de 100 jours. Près d’un million de personnes ont été assassinées de manière horrible. En conduisant dans le Kigali moderne, il est difficile d’imaginer qu’il y a si peu de temps encore, les rues étaient remplies de cadavres.

Pour en savoir plus sur cet horrible événement, nous visitons le Genocide Memorial Center. Impressionnés et horrifiés, nous sommes de nouveau dehors trois heures plus tard. Le centre est un musée qui vous donne une image claire du génocide au Rwanda. C’est horrible de voir le genre de choses violentes que les gens ont fait, mais c’est aussi admirable (et un peu effrayant) de voir à quelle vitesse le pays a réussi à se reconstruire. Le Rwanda est aujourd’hui connu comme l’un des endroits les plus sûrs, les plus propres et les plus modernes de toute l’Afrique. C’est quelque chose qui occupera beaucoup nos esprits dans les jours à venir, alors que nous roulons à travers les petits villages et les parcs nationaux très réglementés.

Rwanda, parc national de Nyungwe : Observation des chimpanzés

Nous ne restons qu’une nuit à Kigali car nous avons réussi à obtenir des billets de dernière minute pour un trekking de chimpanzés dans le parc national de Nyungwe. Après une longue journée de conduite à une vitesse maximale de 60 km par heure, nous atteignons le magnifique parc national de Nyungwe. L’autoroute serpente à travers le parc et le long de la route, il y a de nombreux singes. Le parc est une forêt tropicale et même s’il ne pleut pas, nous voyons les nuages suspendus au-dessous de nous, un spectacle très spécial !

Nous dormons à Uwinka Campsite, au milieu du parc national. C’est une expérience agréable avec un feu de camp le soir et le bruit des singes le matin ! Le lendemain matin, il est temps de rencontrer certains de ces singes : les chimpanzés. Cela prend un certain temps, mais quand nous les trouvons, c’est génial. Les animaux crient, jouent et ne se soucient pas trop de nous.

Rwanda, détente au lac Kivu

Après avoir dormi une deuxième nuit dans le parc national, le lac Kivu est au programme. C’est l’un des plus grands lacs d’Afrique de l’Est. Il borde le Congo et depuis notre premier camping, nous pouvons voir ce pays voisin de l’autre côté du lac. Nous dormons la première nuit à Kibuye, un joli village avec un petit port. Vous pouvez faire une excursion en bateau ici, mais nous voulons juste profiter du soleil et lire un peu.

Nous traversons des collines pleines de plantations de thé et de café jusqu’à notre prochain arrêt sur le lac Kivu : la ville de Gisenyi. C’est le haut lieu touristique du Rwanda, mais nous sommes un peu déçus. Il n’y a pas d’ambiance et les Rwandais, normalement très sympathiques, ne sont pas très heureux ici et sont même parfois un peu agressifs. C’est peut-être parce que nous sommes à moins de deux kilomètres de la frontière avec le Congo, l’un des pays les plus dangereux d’Afrique.

Péninsule de Rubona

Nous décidons donc de nous rendre sur la péninsule voisine et tranquille de Rubona où nous sommes dans un joli éco-camping et nous nous détendons pendant deux jours. Le matin, nous commençons par du yoga, après quoi nous prenons un bon petit-déjeuner, nous lisons un peu, nous écrivons et nous préparons un grand repas sur notre réchaud de camping. Nous faisons habituellement des pâtes végétariennes (avec des herbes fraîches que l’on peut acheter sur les marchés locaux ici au Rwanda) ou une grande salade de riz. C’est facile et, comme nous avons des récipients verrouillables, nous pouvons préparer de la nourriture pour plusieurs jours !

Retour en Ouganda via le parc national des volcans !

Le quatrième matin sur le lac Kivu, nous remballons la voiture et nous nous dirigeons vers la frontière avec l’Ouganda. Avant de la passer, nous visitons le Parc National des Volcans, un parc avec sept grands volcans à la frontière entre le Congo et l’Ouganda. Nous n’escaladons pas un volcan ici, mais nous prenons quelques photos et nous nous arrêtons au tout nouveau Singita Kwitonda Lodge. Ce lodge, qui vient d’être inauguré par le président du Rwanda, offre une vue magnifique sur les volcans et se trouve dans le parc national. C’est un endroit merveilleux pour dormir, mais malheureusement pour nous, à 750 $ par personne et par nuit, c’est un peu trop cher.

Une fois que nous avons passé la frontière et que nous sommes de retour en Ouganda, nous nous dirigeons vers le lac Matunda. Normalement, c’est moi qui planifie toujours nos voyages, mais cette fois-ci, c’est Ries qui a tout planifié pour l’Ouganda et le Rwanda. Il avait lu de bonnes choses sur le lac Matunda, mais comme nous avons vu de si beaux lacs au cours de la semaine passée (lac Naivasha, lac Bunyonyi, lac Kivu), c’est un peu décevant et nous décidons donc de continuer vers le prochain endroit sur son itinéraire : le parc national de Bwindi.

Ouganda, parc national de Bwindi : repérer les gorilles !

Le parc national de Bwindi est l’endroit idéal pour observer les gorilles. Au départ, nous avions seulement l’intention de passer devant car un trekking pour observer les gorilles est très cher (600 $ par personne). Mais après avoir entendu tant de bonnes histoires à ce sujet, Ries veut vraiment voir et photographier ces animaux. Cependant, la chance qu’un permis soit encore libre est proche de zéro, la plupart des gens le réservent des mois à l’avance.

Espérant avoir de la chance, il franchit la barrière du parc à 7 heures du matin. Mais c’est beaucoup trop tôt et on lui dit de revenir à 8 heures. « Je suis sûr que je ne vais pas avoir de permis », me dit-il à 8 heures moins 10. Mais quand il n’est toujours pas revenu une heure plus tard, j’en suis sûr : une place s’est libérée et Ries a de la chance ! Et en effet, un peu après midi, il revient au camping plein d’enthousiasme. C’était incroyable !

Ouganda, parc national Queen Elizabeth

Nous rangeons rapidement nos affaires et passons le reste de l’après-midi dans la voiture. Les kilomètres défilent sous nos pieds à mesure que nous nous rapprochons du parc national Queen Elizabeth. Avec les chutes de Murchison, c’est le plus ancien parc national de l’Ouganda. Nous y passons deux nuits, pendant lesquelles nous essayons de voir le plus possible de ce vaste parc avec notre ticket d’entrée de 24 heures. Nous commençons par la partie sud (Ishaha), puis nous continuons vers Kasenyi.

Malheureusement, nous ne voyons pas les rares lions grimpeurs d’arbres, mais sans guide ni observateur, nous parvenons à repérer beaucoup de belles choses pendant notre safari en voiture.

Où avons-nous dormi ces deux semaines en Ouganda et au Rwanda ?

Au lac Bunyonyi :

Nous avons séjourné à Edrisa Campsite, un camping accueillant avec une vue magnifique sur le lac. 4 $ par personne et par nuit de camping.

Kigali :

ViaVia Guesthouse vient d’ouvrir et est géré par la belge Astrid. C’est un bel hôtel avec des chambres privées, des dortoirs et la possibilité de camper. 10 $ par personne et par nuit en camping.

Parc national de Nyungwe :

Uwinka Campsite est un beau camping au milieu de la forêt tropicale. 15 $ par personne et par nuit de camping.

Kibuye (lac Kivu) :

Macheo Ecolodge est un camping écologique confortable dans l’un des plus beaux villages autour du lac Kivu. 10 $ par personne et par nuit en camping.

Gisenyi (lac Kivu) :

INZU Lodge a de belles tentes de glamping, un bon restaurant et de l’herbe pour planter votre propre tente. Vous y campez pour 12 € (deux personnes) par nuit.

Parc national de Bwindi :

Ruhija Community Rest Camp n’était certainement pas le meilleur camping où nous avons séjourné. Il n’y avait pas d’eau courante mais il est proche de la porte du parc. 10 $ par personne et par nuit de camping.

Queen Elizabeth National Park :

à la porte Ishaha nous avons campé à l’Enjojo Lodge, un beau lodge avec de bonnes installations (pas de WiFi ou de téléphone). 10 $ par personne par nuit de camping. À la porte Kasenyi, nous avons campé au luxueux Kasenyi Safari Camp, qui surplombe un magnifique lac de cratère. 15 $ par personne par nuit de camping.

Fort Portal :

Auberge YES, située un peu à l’extérieur de la ville mais avec des douches chaudes et un bon wifi. 10 € pour 2 personnes dans une chambre privée.

Statistiques pour ces deux semaines :

Le nombre d’heures en voiture/bus/bateau : +/- 45 heures

Le nombre de chimpanzés et de gorilles repérés : nous avons repéré six chimpanzés et Ries a vu sept gorilles dont deux bébés !

Le nombre de nuits campées : 13

Le nombre de policiers soudoyés : 1 fois … et même pas volontairement !

Le nombre de commotions cérébrales par les dos d’âne : au moins 490 !

Des découvertes folles sur l’Ouganda et le Rwanda :

Les routes de l’Ouganda par rapport à celles du Rwanda :

Le passage de la frontière entre l’Ouganda et le Rwanda et vice-versa ne passe pas inaperçu. Outre le fait que vous devez changer de côté (en Ouganda vous conduisez à gauche, au Rwanda à droite) et donc conduire avec le volant à droite sur la voie de droite, les routes sont aussi complètement différentes. En Ouganda, les routes ne sont pas bien entretenues, alors que les routes rwandaises sont en parfait état. Cependant, il n’est pas possible de rouler vite, car dans la majeure partie du Rwanda, on ne peut rouler qu’à 60 km à l’heure. Par contre, en Ouganda, il y a les plus terribles dos d’âne. Même à une vitesse de 10 km/h, vous aurez une légère commotion cérébrale.

Les laitiers au Rwanda

Le Rwanda est le pays du lait, du moins c’est ce qu’il nous a semblé. Où que nous soyons, nous avons toujours vu des garçons à vélo avec de grands bidons de lait. Vous savez, ces tonneaux en acier comme on en voyait il y a cinquante ans. Un spectacle magnifique !

Articles Similaires